FAIRE DU VÉLO C’EST BON POUR LA SANTÉ, C’EST BON POUR L’ENVIRONNEMENT

velo.jpgA Chazay, je pourrais prendre mon vélo pour aller faire mes courses au marché, au centre bourg et sur les deux zones commerciales. Je pourrais même pédaler jusqu’aux commerces de Civrieux.

Je pourrais me rendre quotidiennement en vélo à l’école primaire, au collège, au complexe sportif, à l’école de musique, à la bibliothèque.

Je pourrais partir en promenade seule ou en famille sur les bords d’Azergues, sur les petites routes dans le village, dans les vignes.

Je pourrais rejoindre la gare de Lozanne et celle de Marcilly en vélo et prendre le train pour aller travailler. Je pourrais poser mon vélo à proximité des arrêts de bus et aller au Lycée à Lyon.

Aujourd’hui, ce n’est pas possible:

La sécurité des déplacements, les parkings à vélo, la signalétique, l’information, l’incitation manquent cruellement sur notre commune.

Et pourtant depuis 2002, les associations travaillent.

Des associations ont travaillé ensemble sur un schéma de déplacement à vélo à l’intérieur de Chazay et dans ses environs:

  • avec par exemple l’idée d’une passerelle entre Civrieux d’Azergues et Chazay,
  • en facilitant la traversée de  la route de Lozanne au niveau de l’école élémentaire par un rond point qui casserait la vitesse des voitures,
  • en sécurisant l’accès au collège par l’autorisation du contresens des vélos rue de la Mairie, ainsi que la traversée du Parc, afin d’éviter les deux carrefours avec feux tricolores sur la route de Villefranche. 

Pour confirmer l’utilité du vélo sur Chazay, les parents d’élèves ont créé en 2004 des lignes de Vélo-bus avec les enfants d’élémentaire.

Le projet existe donc, mais il doit à nouveau s’enrichir de nouvelles idées du fait que depuis 10 ans la configuration du village a changé.

Valérie BERAUD, 5/12/13.