Au 1er janvier 2014, nous sommes entrés dans la nouvelle Communauté de Communes à 34 membres.

Fiche d’Identité:

Date de naissance

1er janvier 2014
34 Communes regroupées : Chazay, Marcilly, Civrieux, Les Chères, Chasselay, Morancé, Lucenay, Anse, Pommiers, Ambérieux, Lachassagne, Marcy, St Jean des Vignes, Charnay Belmont, Lozanne, Chatillon, Chessy, Bagnols, Alix, Frontenas, Theizé, Pouilly le Monial, Oingt, Le Bois d’Oingt, St Laurent d’Oingt, Moiré, Légny, Le breuil, St Vérand, Ternand, Létra, Ste Paule, Chamelet.
Population concernée 45 732 habitants.
Commune la plus peuplée Anse (5927 hab.)
Commune la moins peuplée Moiré (204 hab.)
Nombre de conseillers

Total : 57

dont 5 pour Chazay
dont 24 seront les conseillers uniques de leur commune.
Nombre de vice-présidents 15 (parmi les 57).
Président :
(entre le 1er jan et les élections de fin mars)
Daniel Paccoud, maire de Pommiers et actuel président de la communauté de communes Beaujolais Saône Pierres Dorées.
Siège social Domaine des « 12 » communes à Graves sur Anse.
Compétences

Obligatoires :

  • Développement économique
  • Ramassage et traitement des ordures
  • Voirie
  • Aménagement de l’espace

Optionnelles :

En cours d’évaluation par un cabinet extérieur. Celles qui ne seront pas retenues seront réattribuées aux communes.

1. Les origines de la Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées

La nouvelle Communauté de Communes regroupe 34 des 38 communes issues de 4 communautés de communes précédentes (Beaujolais Saône Pierres Dorées, Mont d’Or Azergues, Beaujolais Val d’Azergues et Pays du Bois d’Oingt). Les communes de Liergues, Jarnioux et Villié Jarnioux ont rejoint la CAVIL (Communauté d’Agglomération de Villefranche sur Saône) et celle de Quincieux a fait le choix du Grand Lyon.

Le préfet a validé cette nouvelle entité proposée par les élus en acceptant l’argument de l’identité territoriale forte et des habitudes de travail en commun.

Mais il faut aussi dire que nos élus ne souhaitaient pas pour leur grande majorité aller rejoindre des communautés d’agglomération (Villefranche) ou urbaine (Lyon) afin de conserver une forme de pouvoir localement.

2. Les enjeux

Nous, Chazay d’Avenir, pensons que l’existence de notre communauté de communes ne doit pas être la traduction d’une opposition aux agglomérations caladoise et lyonnaise.

Ce territoire a vocation à inscrire son développement de manière équilibrée en préservant son patrimoine naturel. Cette communauté doit avoir son identité propre. Elle s’engage à ne pas augmenter la surface résidentielle. Ceci est inscrit dans le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) et il faudra le respecter.

Notre communauté de communes n’a pas de centralité (pas de commune centre). Nous aurons à gérer deux bassins de vie bien distincts, avec à l’est une zone plus peuplée, quasi urbaine et à l’ouest une zone plus rurale à vocation viticole. Les 2 parties de notre Communauté de Communes se retrouveront autour du développement touristique du Beaujolais et des Pierres Dorées.

Par ailleurs, nous rechercherons des partenariats avec le Grand Lyon mais aussi la Cavil (Communauté d’Agglomération de Villefranche). Ces partenariats existent déjà entre le Grand Lyon, Bourgoin, Vienne, Bourg-en –Bresse. Le développement économique, les transports collectifs, la limitation des déplacements sont les principaux axes de réflexion.

Aimé Joly, 9/11/13