Article Chazay d’Avenir Bulletin municipal décembre 2017

L’actualité des communes repose,entre autres, sur leur capacité à composer avec les restrictions budgétaires programmées par l’Etat, leur perte d’autonomie financière liée à la suppression progressive de la taxe d’habitation. L’Etat demande aux collectivités de diminuer  leurs dépenses de fonctionnement de 1,2% (soit environ 33000€ pour Chazay). Mais comment ? Un des leviers est de s’engager dans une consommation plus responsable, de développer une politique volontaire de transition écologique. 

L’extinction de l’éclairage public nocturne constitue une des réponses. Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise d’Energie), l’éclairage public compte pour 45% de la consommation d’électricité des collectivités territoriales et 37% de leurs dépenses.

L’éclairage nocturne  de tous bâtiments non résidentiels publics (écoles, mairies…) comme privés (commerces, bureaux,…) est interdit  à partir d’1 heure du matin depuis le 1er juillet 2013. Force est de constater que la loi n’est pas appliquée à Chazay!

Depuis 2016, plus de 8000communes ont déjà adopté l’extinction de leur éclairage nocturne. Charly, commune de 4500 habitants, aux caractéristiques similaires à celles de Chazay, a engagé en 2015 l’expérimentation d’une coupure sectorielle  de l’éclairage public adaptée aux besoins de ses administrés. L’économie annuelle est évaluée à 25 000€.

Les différents rapports établis sur l’extinction de l’éclairage public nocturne concluent qu’il n’y a aucune augmentation significative des agressions et des cambriolages, 80% des cambriolages étant réalisés en pleine journée. L’absence ou la diminution de l’éclairage public engendre une diminution de la vitesse des véhicules et du nombre d’accidents. La réduction de la pollution lumineuse contribue à la préservation de la faune et de la flore.

Nous déléguons, comme 229 communes du Rhône, la gestion et l’organisation de notre éclairage public au SYDER (Syndicat Départemental des Energies du Rhône). Ce syndicat accompagne les communes qui le souhaitent  en leur proposant des expertises techniques sur l’ensemble de leur projet relatif à l’énergie. 

De nombreuses communes de notre secteur se sont déjà engagées dans cette démarche vertueuse d’extinction de l’éclairage public nocturne. Pourquoi pas Chazay ? 

Toutes ces informations sont consultables sur les sites syder.fr (rapport d’activité 2016), afe-eclairage.fr (ressources documentaires- éclairage public-fiche AFE), sedi.fr (espace documentaire-procédure pour l’extinction de l’éclairage public), frapna-38.org, frapna-loire.org (pollution lumineuse).

Le développement des déplacements doux est aussi porteur d’économies d’énergie, de baisse de nos émissions de dioxyde de carbone et de pollution atmosphérique. Dans le cadre de la phase de concertation du public sur notre futur PLU (toujours pas validé !), nous avons déposé avec l’association Altern’Info un projet de création d’un réseau cyclable sur notre commune (voir notre site www.chazaydavenir.fr). Ce projet avait été initialisé en 2003 avec les fédérations de parents d’élèves FCPE et PEEP.

Vous pouvez réagir à cet article ou sur tout autre sujet communal sur notre site internet.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année.

Vos élus de Chazay d’Avenir : Aimé JOLY, Valérie Beraud, Christophe Gillet, Daniel Ravier. Chazay d’Avenir Bulletin municipal décembre 2017