Depuis février 2014, il existe sur nos communes 5 communautés Voisins Vigilants créées à l’initiative personnelle de citoyens dont les buts sont :

  • Lutter contre les cambriolages ; les habitants se réunissent en groupe de surveillance Voisins Vigilants
  • Réduire efficacement l’insécurité, faire revivre l’entraide et la convivialité qui rassemble le voisinage
  • Informer, être informé de tout événement suspect.

L’esprit qui guide ces communautés est le soutien, l’aide et l’entraide pour protéger nos biens et nos familles.

Mais attention : en cas de tentative de cambriolage ou de cambriolage, le premier réflexe doit rester de composer le 17. Les communautés n’ont pas à se substituer aux forces de l’ordre.

Dès février 2014, puis en août 2014, le référent de la communauté Batailly, Robert MARTIAL, a demandé à la gendarmerie d’être ‘ poste vigilant ‘ et a informé la mairie de cette démarche.

Le contact est très positif avec le commandant de brigade d’ANSE mais notre maire n’a pas souhaité adhérer à Mairie Vigilante de Voisins Vigilants  pour bénéficier du site www.voisinsvigilants.org et de ses prestations.

Il a préféré établir un protocole de Participation Citoyenne  entre la gendarmerie du Rhône et la commune. Ce protocole a été signé le 23/04/2015.

Ce dispositif vise à rassurer la population, améliorer la réactivité de la gendarmerie et la police, accroitre l’efficacité de la prévention de proximité. Un réseau constitué de chaines de vigilance (liste Mairie de citoyens) d’habitants d’une même rue ou quartier sera mis en place.

Ce protocole et les communautés existantes de voisins vigilants sont dans la même démarche citoyenne. Les communautés Voisins Vigilants continueront à œuvrer dans l’intérêt des citoyens et ce pour une réponse plus efficace face à cette délinquance.

Dans cet esprit, Robert Martial déplore que les référents des communautés Voisins Vigilants existantes n’aient pas été sollicités pour apporter les premiers fruits de leur expérience accumulée depuis 2014. Il est le seul a avoir été contacté par la mairie.

Juste un rappel : il se produit en France un cambriolage toutes les 90 secondes.

Voir également sur ce sujet les articles du Progrès concernant les communautés de Chazay et le protocole gendarmerie/ mairie datés du 22/05/2014, 29/06/2014, 02/05/2015.

 

Robert Martial, le 15 juin 2015